Pour prendre rendez-vous : 514-507-7507 (Montréal) / 450-686-8333 (Laval)

Trouble du Spectre de l’Autisme (TSA)

Le Trouble du Spectre de l’Autisme (TSA) fait partie des troubles neurodéveloppementaux. Ce trouble se manifeste par des difficultés au niveau des interactions sociales et de la communication sociale réciproque, ainsi que par des comportements ou intérêts restreints et répétitifs. Ces symptômes sont généralement présents depuis la jeune enfance, mais leur impact peut devenir plus évident lorsque les exigences sociales augmentent.

Depuis la parution du DSM-5, le Trouble du Spectre de l’Autisme (anciennement nommé Trouble envahissant du développement), regroupe les différentes formes d’autisme, telles que le syndrome d’Asperger, l’autisme, le trouble envahissant du développement non spécifié et le trouble désintégratif de l’enfance. Le terme spectre est utilisé, car les manifestations du trouble varient beaucoup d’une personne à l’autre, notamment selon le degré de sévérité des symptômes, l’âge de l’individu et son niveau de développement.

Selon le rapport de l’Agence de la santé publique du Canada (2018), environ 1 enfant sur 66 reçoit un diagnostic de TSA. La prévalence serait plus élevée chez les garçons que chez les filles. Les causes exactes du TSA ne sont pas encore connues. Toutefois, les recherches actuelles suggèrent, entre autres, des origines génétiques.

Les signes du Trouble du Spectre de l'Autisme (TSA)

Parmi les signes précoces qui peuvent inciter à une évaluation, on peut retrouver chez l’enfant entre 1 et 2 ans :

  • Absence de babillage, de pointage du doigt ou de gestes communicatifs
  • Contact visuel rare ou peu modulé
  • Sourires rares
  • Absence de réponse à son prénom ou de réaction lorsqu’on lui parle
  • Absence de partage de ses intérêts (ex. ne montre pas d’objets) ou de demande d’aide
  • Difficulté à entrer en relation avec les autres, indifférence à autrui
  • Absence de jeu d’imitation, de jeu symbolique ou d’imagination
  • Jeux peu conventionnels (ex. alignement, actions répétitives)
  • Crises de colère sans raison apparente
  • Difficulté à être consolé

enfant autiste
autiste age scolaire

Chez l’enfant d’âge scolaire, on peut par exemple observer que l’enfant :

  • N’initie pas d’interaction, n’y répond pas ou entre en relation de manière atypique
  • Interagit davantage en lien avec des demandes ou ses propres intérêts que pour rechercher un échange social
  • Partage peu ses intérêts ou ses émotions
  • A de la difficulté à initier ou soutenir une conversation
  • Comprend peu les blagues ou le second degré
  • Présente un langage particulier (ex. langage répétitif ou « plaqué », langage formel, intonation monotone)
  • Présente un contact visuel fuyant
  • Utilise peu la gestuelle pour accompagner son discours
  • Manifeste peu d’expression faciale
  • Préfère les activités solitaires
  • A des difficultés à se faire des amis et à comprendre les règles implicites qui entourent les relations
  • Adapte peu son comportement aux différentes situations sociales
  • S’adonne peu à des jeux imaginaires, seul ou avec un ami
  • A des intérêts qui se démarquent par leur intensité ou leur thème
  • Présente des mouvements répétitifs du corps ou de parties du corps
  • Manifeste une rigidité comportementale, en ayant de la difficulté à s’adapter aux changements et à la nouveauté
  • Présente des sensibilités sensorielles

Chez l’adolescent et l’adulte, les signes du TSA sont souvent plus subtils, les personnes ayant appris diverses stratégies et comportements. Toutefois, les relations sociales demeurent souvent complexes à gérer. En effet, le manque de réciprocité sociale, tout comme les difficultés de compréhension des aspects implicites qui régissent les échanges et les relations sociales, persistent bien souvent.

L'évaluation

Au CERC, l’évaluation du TSA s’effectue en plusieurs rencontres. Tout d’abord, nous procédons à une entrevue approfondie avec les parents permettant de retracer l’histoire développementale de la personne et d’identifier des particularités au niveau de la communication sociale, des interactions sociales, des comportements et du jeu. Durant la deuxième rencontre, une évaluation du potentiel intellectuel est réalisée. La personne est par la suite placée dans des situations sociales qui permettent d’évaluer les interactions sociales réciproques, la compréhension des relations sociales et des émotions, ainsi que certains aspects du jeu et de la créativité. Au CERC, nous utilisons des outils standardisés et reconnus (ADI-R, ADOS-2), qui constituent des références internationales pour le diagnostic du TSA.