Pour prendre rendez-vous : 514-507-7507 (Montréal) / 450-686-8333 (Laval)

Plus d’autonomie dans les transports en commun pour les personnes atteintes d’un trouble envahissant du développement (TED).

07 août 2015

07-08-15

La STL, en collaboration avec le Centre de réadaptation en déficience intellectuelle et en trouble envahissant du développement (CRDITED) de Laval, mettra très prochainement à l’essai une application mobile destinée à offrir davantage d’autonomie aux personnes vivant avec une déficience légère ou atteintes d’un trouble envahissant du développement (TED).

D’utilisation facile, STL Compagnon permettra aux usagers de programmer leurs trajets usuels sur une interface Web, seuls ou avec l’aide de leur tuteur. Il leur suffira ensuite d’actionner sur leur téléphone intelligent ce trajet, pour recevoir des consignes claires et précises, tant visuelles qu’auditives. Par exemple, des icônes et une carte leur indiqueront le chemin à prendre pour se rendre à l’arrêt d’autobus. Grâce au mode vibration, ils sauront ensuite dans quel autobus monter et à quel arrêt descendre. En tout temps, l’utilisateur peut utiliser une fonction text-to-speech qui les avisera verbalement.

Par ailleurs, un système de géolocalisation permettra de suivre les déplacements de ceux qui le désirent et d’intervenir au besoin. Si le client est en difficulté, le centre contact clients de la STL sera avisé et un agent communiquera avec lui afin de s’assurer que tout est sous contrôle. Au besoin, une personne désignée pourra rejoindre le client en soutien.

«Si on peut enlever un utilisateur du transport adapté pour le faire migrer vers le réseau régulier, c’est un plus parce qu’il libère une place pour une personne qui ne peut pas se priver du transport adapté et ça lui donne un sentiment d’autonomie», a indiqué le conseiller en innovation et technologie de la STL, Kevin Machabée.

C’est l’ancien directeur général de la STL, Pierre Giard, qui a eu l’idée de concevoir une application mobile pour les personnes aux prises avec une déficience intellectuelle ou un trouble envahissant du développement. En 2011, il a assisté à une présentation au congrès de l’Union internationale des transports publics (UITP) sur des écoliers allemands ayant des difficultés particulières qui utilisaient le service régulier de bus grâce à une application mobile. «Il a trouvé le projet intéressant et s’est demandé pourquoi on ne ferait pas cela nous aussi», a rapporté Kevin Machabée.

Ref : http://www.stl.laval.qc.ca/userfiles/files/pdf/fr/nouvelles/2015-05-26_STLCompagnon_final.pdf