Heures d'ouverture

Lun-Ven 9:00AM - 5:00AM

Pour prendre rendez-vous : 514-507-7507 (Montréal) / 450-686-8333 (Laval)

Dysphasie & Dyspraxie verbale

Le développement du langage

de 0 à 6 ans, l'enfant passe à travers une période de développement massive du langage. De la naissance à un an, l'enfant apprend à découvrir sa voix par ses cris et son babillage. Ils apprennnent ensuite à prononcer leurs premiers mots simples par la répétition et l'encouragement des parents. Vers 18 mois, l'enfant connaît une cinquantaine de mot pour s'exprimer, mais en comprend beaucoup plus. Ils apprennent ensuite à combiner 2 ou 3 mots pour former de courtes phrases et formuler des demandes simples. Vers l'âge de 3 ans, ils parviennent aisément à formuler des phrases complètes et à en varier la structure. Enfin, vers 5 ans, l'enfant maîtrise la discussion et la capacité à raconter des événements de leur quotidien. Vient ensuite la scolarisation et l'apprentissage du langage écrit, soit la lecture et l'écriture.

 

La dysphasie (trouble d'acquisition du langage)

La dysphasie est un trouble spécifique et persistant d'acquisition du langage. Le trouble peut affecter la sphère expressive, occasionnant des difficultés à acquérir les mots de la langue, à trouver les bons mots pour s'exprimer et à ordonner les mots dans une séquence compréhensible pour passer un message. Le trouble peut également affecter la spère réceptive, soit la compréhension de l'enfant. Dans ce cas, l'enfant ne comprend les concepts de base (devant, derrière, sur, dans, autour de, etc), ne comprend pas les phrases longues ou complexes, ne comprend pas les sous-entendus. On a souvent l'impression chez ces jeunes qu'ils se fient davantage aux gestes et à l'observation de ce qui se passe autour d'eux pour comprendre ce qui leur est demandé. Au CERC, L'orthophoniste peut rééduquer les aspects expressifs et réceptifs du langage.

 

La dyspraxie verbale

La dyspraxie verbale est un trouble affectant la motricité des muscles de la bouche et de la langue, qui n'arrivent pas à acquérir le positionnement adéquat et nécessaire à la production des sons de la parole. Typiquement ces enfants parviennent plus facilement à produire le son des voyelles, mais éprouvent plus de difficultés avec le son des consonnes qui nécessitent un positionnement plus précis des lèvres et de la langue. Dans les cas les plus légers l'enfant donne l'impression d'avoir une articulation molle. Dans les cas plus sévères, le discours de l'enfant est complètement inintelligible. Au CERC, L'orthophoniste travaille le positionnement de muscles de la bouche et de la langue afin d'amener l'enfant à surmonter sa dyspraxie. 

Dysphasie & Dyspraxie verbale


Le développement du langage

de 0 à 6 ans, l'enfant passe à travers une période de développement massive du langage. De la naissance à un an, l'enfant apprend à découvrir sa voix par ses cris et son babillage. Ils apprennnent ensuite à prononcer leurs premiers mots simples par la répétition et l'encouragement des parents. Vers 18 mois, l'enfant connaît une cinquantaine de mot pour s'exprimer, mais en comprend beaucoup plus. Ils apprennent ensuite à combiner 2 ou 3 mots pour former de courtes phrases et formuler des demandes simples. Vers l'âge de 3 ans, ils parviennent aisément à formuler des phrases complètes et à en varier la structure. Enfin, vers 5 ans, l'enfant maîtrise la discussion et la capacité à raconter des événements de leur quotidien. Vient ensuite la scolarisation et l'apprentissage du langage écrit, soit la lecture et l'écriture.

 

La dysphasie (trouble d'acquisition du langage)

La dysphasie est un trouble spécifique et persistant d'acquisition du langage. Le trouble peut affecter la sphère expressive, occasionnant des difficultés à acquérir les mots de la langue, à trouver les bons mots pour s'exprimer et à ordonner les mots dans une séquence compréhensible pour passer un message. Le trouble peut également affecter la spère réceptive, soit la compréhension de l'enfant. Dans ce cas, l'enfant ne comprend les concepts de base (devant, derrière, sur, dans, autour de, etc), ne comprend pas les phrases longues ou complexes, ne comprend pas les sous-entendus. On a souvent l'impression chez ces jeunes qu'ils se fient davantage aux gestes et à l'observation de ce qui se passe autour d'eux pour comprendre ce qui leur est demandé. Au CERC, L'orthophoniste peut rééduquer les aspects expressifs et réceptifs du langage.

 

La dyspraxie verbale

La dyspraxie verbale est un trouble affectant la motricité des muscles de la bouche et de la langue, qui n'arrivent pas à acquérir le positionnement adéquat et nécessaire à la production des sons de la parole. Typiquement ces enfants parviennent plus facilement à produire le son des voyelles, mais éprouvent plus de difficultés avec le son des consonnes qui nécessitent un positionnement plus précis des lèvres et de la langue. Dans les cas les plus légers l'enfant donne l'impression d'avoir une articulation molle. Dans les cas plus sévères, le discours de l'enfant est complètement inintelligible. Au CERC, L'orthophoniste travaille le positionnement de muscles de la bouche et de la langue afin d'amener l'enfant à surmonter sa dyspraxie. 

La réussite passe par le CERC !

TOP